À l’heure actuelle, bon nombre d’entreprises constatent avec dépit qu’en appliquant les mêmes méthodes, pour aborder les mêmes sujets complexes, elles aboutissent toujours aux mêmes résultats : manque de créativité, d’imagination, de dynamisme… des écueils qui se répètent au fil des années. Phénomène en plein développement en France, la gamification répond incontestablement se propose de répondre avec brio à cette problématique.

Cette approche du travail collectif, qui positionne le jeu comme un outil de réflexion et de construction, promet de transformer le sérieux en ludique, pour une efficacité optimale. Focus sur cette pratique incontournable.

 

Les bénéfices de la gamification pour votre entreprise

 

Derrière ce néologisme tiré de l’Anglais, un principe simple : faire réfléchir, co-construire, imaginer et décider, sur un sujet donné, les collaborateurs, en utilisant des méthodes totalement nouvelles, basées sur le ludique. Grâce à des processus très simples et intuitifs, qu’il s’agisse d’un comité de direction, de petites équipes, ou pourquoi pas de tout l’effectif d’une entreprise, les méthodes de gamification stimulent la spontanéité et l’émotionnel, dimensions bien moins exploitées que l’intellectuel dans le monde très rationnel et contrôlé de l’entreprise.

Tout comme l’être humain, dans l’enfance, se développe par le jeu, les collaborateurs écouteront aussi leur intuition pour résoudre des problèmes complexes. La ludification, en plaçant l’expérimentation au cœur du travail collectif, permet une fulgurance de propositions, qui sont ensuite agrégées, pour finalement amener le groupe à proposer des actions ou prendre une décision pour l’entreprise.

 

L’objectif : remettre l’humain au centre du succès

Dans le monde de l’entreprise extrêmement rationalisé, où le pilotage, le contrôle des événements et des groupes humains est devenu la norme, on laisse finalement peu de place à la dimension émotionnelle du collaborateur et à ses capacités créatives. Et quel dommage ! En effet, pour s’adapter à un marché de plus en plus complexe, il est désormais impossible d’appliquer les mêmes méthodes qu’avant, trop peu agiles et trop lentes. L’impulsion créative des équipes est un gisement de valeur inexploité, que la gamification va enfin remettre sur le devant de la scène.

Spécialiste de la « ré-énergisation » des entreprises de toute taille pour stimuler leur développement, Isabelle Templon précise : « La gamification abolit les frontières entre l’homme en tant qu’entité sociale, et l’humain tel qu’il est dans sa dimension personnelle. Dans le cadre de confiance bien défini en début d’un workshop, le masque social tombe vite, pour laisser place à la spontanéité pure, force vive de réflexion et de création. » Stimulées par le jeu, les équipes confrontées à leur simple humanité deviennent plus rapides, plus efficaces, et proposent enfin out of the box.

 

Pour quels types de problématiques utiliser la gamification ?

L’approche de sujets sérieux via le ludique, dans l’environnement complexe de l’entreprise, peut répondre à tout type de problématiques corporate :

  • Dans le domaine managérial. Comment mieux fonctionner ensemble ? Définir la nouvelle identité de l’équipe ? Formaliser notre ambition managériale partagée ? Comprendre nos forces, nos faiblesses ? Comment résoudre des dysfonctionnements de process ou de relation, dans les équipes ?
  • Des réflexions en comité de direction. Pour concentrer la direction sur une stratégie d’entreprise complexe, ses différents acteurs, et les divers scénarios envisageables, le jeu s’avère un média ultra bénéfique.
  • Des problématiques marketing et commerciales. La ludification permet de repenser des process, des produits ou services, des stratégies, mais aussi de formaliser des cahiers des charges, par exemple.

La gamification recourt la plupart du temps à des méthodes dites « contenant » : on peut travailler sur tous sujets complexes et à enjeu en mode ludique pour peu que l’on choisisse la méthode de ludification la plus adaptée à son problème.

 

Le tactile au centre de la gamification

 

Vous l’avez compris : ces méthodes novatrices permettent de faire appel à ce qu’il y a de plus humain chez vos collaborateurs. Et quoi de plus humain, in fine, que le tactile, de surcroit dans un monde dématérialisé ? Pour sortir de l’hégémonie de l’intellect, et donner une place à l’intuition, le toucher est essentiel. Rétablir le rapport entre le cerveau et la main : c’est ce que proposent de nombreuses méthodes de gamification. Laissez-nous vous en présenter deux majeures, aux vertus prouvées et certifiées.

 

La méthode LEGO® Serious Play®

Inventée par l’entreprise LEGO® elle-même pour sortir de la grave crise qu’elle a traversée au début des années 2000, la méthode Lego® Serious Play® fait des miracles en termes de ludification. Le principe : exit les PowerPoints, les papiers et les crayons, et place à la construction ! En plaçant des briques LEGO® au centre des tables, les employés sont invités à réfléchir, proposer et discuter de sujets complexes en matérialisant leurs idées et en les partageant.

Au fil d’un workshop d’une ou deux journées, la méthode se déroule en quatre étapes itératives :

  • Dans un premier temps, l’animateur/facilitateur pose une question au groupe aux participants.
  • Ils doivent répondre individuellement en construisant leur idée avec un kit de briques LEGO® choisi selon les thématiques abordées.
  •  Puis chacun présente sa construction aux autres, en pointant des mains le sens derrière chaque élément de la construction.
  • Plusieurs questions s’enchainent ainsi, des plus simples aux plus complexes ou inhabituelles : on parle de l’escalier du questionnement.
  • Enfin, les participants vont construire un modèle partagé qui sera plus que la somme des modèles individuels, enrichi par la discussion, incluant les idées les plus pertinentes de chacun.

Le groupe construit et prend des décisions en temps réel. Résultat : un travail collectif qui fait appel au toucher, et des conclusions qui arrivent bien plus rapidement que par des méthodes de réflexion traditionnelles, en favorisant l’émergence d’idées nouvelles.

 

Les jeux-cadres de Thiagi

Conçus par Sivasailam Thiagarajan, un enseignant en Physique aux États-Unis qui déplorait la monotonie de ses cours à l’université, les jeux-cadres placent le jeu au centre de l’échange entre collaborateurs. Il existe plus de 60 types de jeux-cadres, dont le principe reste toujours le même : mettre physiquement en action un groupe de collaborateurs, pour stimuler la co-réflexion et la co-création. Règles très minutieuses à suivre, défis dynamiques, questions de plus en plus complexes : les jeux-cadres sont un média pour communiquer sur ses représentations personnelles, et arriver à une conclusion partagée par tous. En partant d’un matériel simple (des ficelles, des bouts de papier, des crayons), les groupes s’animent et produisent un livrable concret en réfléchissant collectivement. Derrière, une phase de débriefing met en avant leurs ressentis, et leur permet d’atteindre des conclusions qui donnent lieu à des décisions à mettre en place sur le champ. Synchronisation, imagination et co-construction : les trois maîtres-mots des jeux-cadres de Thiagi.

 

Le digital & la gamification : let’s play !

 

Toutefois, les outils numériques les plus actuels permettent également une gamification pertinente pour bien des événements d’entreprise. La connectivité digitale va souvent induire une connectivité entre les participants, ainsi qu’entre eux et l’espace qu’ils occupent, pour dynamiser l’event et lui donner plus de sens. Réseaux sociaux, réalité virtuelle et augmentée, beacons… le choix est large pour faire intervenir la gamification dans son événement corporate.

Cependant, notre média numérique préféré, chez Algorythme, demeure l’application mobile. Celle-ci permet aisément de faire passer des messages aux collaborateurs de manière ludique. Lorsque nous avons organisé, pour des équipes internationales de Top Managers, un voyage à Munich, l’objectif était d’aider les participants à créer des réseaux humains au sein de ce grand événement, ainsi que de leur faire découvrir la ville. C’est pourquoi nous avons créé une application mobile responsive, que chacun des participants a pu télécharger en amont de l’événement. Une fois sur place s’engage un jeu-concours digital multifonctions. Le but du jeu : accumuler le plus de points possible en interagissant avec ses collègues et avec son environnement.

Sur les badges de chacun des participants, ainsi que sur divers endroits stratégiques de leur parcours, se trouvent des QR codes. Il s’agit alors de scanner pour accéder à des fiches décrivant soit le lieu, soit le participant portant le badge en question. À la manière d’un livre d’autocollants Panini, les employés sont invités à collectionner les fiches des collaborateurs et les fiches des lieux. Résultat : en rendant ludique l’approche des autres et de la découverte de son environnement, les collaborateurs sont stimulés, invités à explorer les alentours et à se connecter.

Regroupés en équipes comprenant plusieurs nationalités, les participants s’affrontent en groupes ; l’équipe qui accumule le plus de points gagne un séjour dans le pays de son choix, accueilli par l’un des collègues qu’il a rencontré. Car, dans la ludification digitale, l’appât du gain est tout aussi important que l’action ludique elle-même : n’hésitez donc pas à instaurer badges, récompenses virtuelles ou réelles, et diplômes dans vos parcours gamifiés.

 

Alors, vous nous croyez maintenant, quand on vous dit qu’un événement corporate peut être ludique ? À vous de jouer !

Algorythme © 2017 - tous droits réservés